Accueil » Les microtransactions, la mine d’or de Fortnite !

Les microtransactions, la mine d’or de Fortnite !

Par Dimitry Bigot

Epic Games n’a clairement pas remporté la course dans la sortie des Battle Royale. En effet, H1Z1 puis PUBG par la suite étaient déjà bien installé sur ce marché lors du lancement de Fortnite. Si H1Z1 était déjà sur le déclin, ce n’était clairement pas le cas de PUBG qui était lui en pleine ascension. Cependant, quelques mois plus tard, c’est Fortnite qui remporte la mise et devient le Battle Royale numéro 1 en Occident. Pourquoi ce succès fut aussi retentissant alors que PUBG semblait bien installé ? Quelle est la place du modèle économique dans celui-ci ?

passe_combat_fortnite

Le passe de combat, la base du modèle économique de Fortnite (Crédit : Epic Games)

Pourquoi s’intéresser au modèle économique de Fortnite et ses microtransactions ?

Fortnite est aujourd’hui un succès planétaire. On peut alors se demander pourquoi, comme de nombreux jeux, ces dernières années, le choix d’Epic Games s’est porté sur le free to play. Ce choix n’est pas si surprenant que ça quand on sait que ce modèle économique ravage tout sur son passage depuis sa création. Son fonctionnement est simple, le jeu de base est gratuit, mais le joueur va pouvoir dépenser de petites sommes (on appelle cela des microtransactions) afin d’acquérir divers bonus en jeu. Le moins que l’on puisse dire est que ce modèle cartonne. On peut évoquer les jeux mobiles dont énormément suivent ce modèle. Le plus connu est certainement Candy Crush, qui malgré sa gratuité rapporte des dizaines de milliers d’euros tous les mois. Dès lors, il n’était pas surprenant de voir débarquer un Battle Royale avec ce modèle économique. Cependant, le jeu ne serait-il pas plus rentable en version payante ? Les microtransactions sont-elles plus rentables ? Faut-il céder aux loot boxes ?

revenus_candy_crush_microtransaction

Candy Crush rapporte des dizaines de milliers d’euros chaque mois (Crédit : Sensor Tower)

Afin de répondre à cette question, nous avons créé un questionnaire composé de huit questions axées sur deux thèmes principaux, la gratuité et les habitudes de consommations des joueurs sur Fortnite. Une fois celui-ci créé, nous l’avons partagé sur Twitter où il a été rempli par 1274 personnes.

Fortnite a réussi à conquérir un public jeune

Qui n’a jamais entendu dire que la communauté Fortnite est majoritairement composée de jeunes ? Force est de constater que cela se confirme avec notre questionnaire. En effet, 57% des interrogés étaient collégiens ou lycéens. À partir de là, nous avons pu utiliser ce résultat afin d’avoir une idée plus précise du pouvoir d’achat des joueurs de Fortnite.

Suivant une étude d’Opinion Way en 2017, 57% des parents français disent ne pas donner d’argent de poche à leurs enfants. Dès lors, on comprend que le pouvoir d’achat est limité pour cette tranche d’âge majoritaire sur le jeu. Cela pourrait donc être l’une des raisons du succès de Fortnite dans cette tranche d’âge. On peut imaginer que, via sa médiatisation, PUBG a popularisé le genre des Battle Royale auprès du public. Dès lors, avec son modèle free to play plus abordable au niveau budget, Fortnite a été plébiscité par les collégiens/lycéens.  Désireux d’en savoir plus sur le sujet, nous avons demandé aux joueurs pour quelles raisons ils ont commencé Fortnite. À cette question 51.3% des interrogés ont répondu que la gratuité du jeu en faisait partie. Le lien que nous avions alors mis en lumière semble se confirmer avec cette question, le modèle économique de Fortnite est une des grandes raisons de son succès. Certains vont même jusqu’à avancer que la gratuité est la seule raison du succès de Fortnite. Est-ce bien le cas ? Nous avons cherché à le déterminer avec le reste de notre questionnaire.

Découvrez  Histoire de l'esport : Jeu vidéo et compétition, 30 ans avant

L’aspect social, une des raisons du succès de Fortnite et de ses microtransactions

Si la gratuité est la raison la plus citée de débuter Fortnite, elle n’est pas la seule. En effet, 47.9% des gens interrogés ont cité le fait de pouvoir jouer avec ses amis faisant partie des raisons pour lesquelles ils ont débuté Fortnite. On peut d’ailleurs pointé du doigt que le modèle économique de Fortnite a participé activement à cet aspect communautaire. En effet, sur les personnes interrogées ayant déclaré qu’elles ne joueraient pas à Fortnite si le jeu était payant, 67.6% nous ont indiqué qu’il serait plus dur de jouer avec ses amis. Ces statistiques nous montrent que la gratuité et le fait de pouvoir jouer avec des amis arrivent quasiment à égalité dans les raisons pour lesquelles les joueurs ont débuté Fortnite. Dès lors, la gratuité n’est pas la seule raison du succès de Fortnite. Au contraire, elle a réussi à se coupler à l’aspect communautaire du jeu. Le modèle économique de Fortnite a réussi à attirer les joueurs et notamment les plus jeunes qui n’auraient pas forcément pu s’acheter PUBG ou H1Z1 (à la sortie de Fortnite, H1Z1 était encore payant). Cependant, l’aspect communautaire fait lui que les gens restent sur le jeu car ils peuvent passer un bon moment entre amis.

fortnite_phenomene_cour_de_recre

La version mobile de Fortnite a participé à l’aspect communautaire du jeu (Crédit : Ouest France)

Epic Games a d’ailleurs bien compris que l’aspect communautaire de son jeu est un gros plus. En effet, depuis la sortie du jeu de gros changements ont eu lieu afin de le mettre encore plus en avant. On peut par exemple pointer du doigt le fait de pouvoir ajouter ses amis Facebook sur Fortnite ou bien le fait de pouvoir rejoindre des groupes via Discord. La version mobile a aussi participé à cet aspect communautaire. En effet, il est désormais possible de jouer à Fortnite où vous le désirez. Vous l’avez donc compris, la gratuité et l’aspect social du jeu sont deux points importants du succès de Fortnite.

Le marketing d’Epic Games a aussi joué un grand rôle

Aujourd’hui les streamers et les youtubers sont suivis par des communautés pouvant compter des centaines de milliers de membres. Les publicitaires l’ont compris et n’hésitent pas à se servir de ces influenceurs pour promouvoir le jeu. Pour cela, ils leur proposent de jouer en stream ou en vidéo à leur jeu contre de l’argent. Plus vous pouvez investir d’argent, plus vous toucherez de public. Or un studio comme Epic Games à l’origine de jeux comme Unreal Tournament ou Gears of war a les reins assez solides pour se permettre une grosse campagne publicitaire. De plus, devant le succès du jeu, de nombreux autres streamers se sont mis à streamer gratuitement le jeu et les streamers payés qui ont apprécié y jouer ont continué. Cela a participé à une véritable émulsion qui a attiré une manne non négligeable de joueurs. En effet, 38.7% des interrogés ont déclaré que voir des influenceurs jouer à Fortnite a participé à leur décision de commencer à y jouer.

Le point un peu plus surprenant concerne la mécanique de construction. Seulement 10.7% des personnes interrogées ont déclaré que cela faisait partie des raisons qui les ont poussées à commencer à jouer à Fortnite. Quand on sait que la mécanique de construction est ce le principal élément novateur de Fortnite par rapport à PUBG et H1Z1 on aurait pu s’attendre à des chiffres plus élevés.

Ninja_plus_grand_streamer_fortnite

Ninja, le streamer numéro 1 sur Fortnite (Crédit : Getty Image)

Même payant, Fortnite aurait pu connaître le succès !

Fortnite aurait il eut du succès s’il avait été payant ? Curieux de pouvoir répondre à cette question, nous l’avons posé dans le questionnaire. Et là surprise ! Malgré le fait que la gratuité arrive en tête des critères ayant attiré les joueurs sur Fortnite, 79% des interrogés joueraient à Fortnite s’il était payant ! Fortnite aurait donc bel et bien pu connaître le succès s’il avait était payant. Bien évidemment, nous utilisons le conditionnel, car les personnes ayant répondu à ce questionnaire connaissent le jeu. Auraient elles aussi été prêtes à payer le jeu sans le connaître et avec PUBG déjà bien implémenté sur le marché ? Sachant que l’aspect communautaire est une des raisons du succès de Fortnite, les joueurs auraient-ils acheté le jeu si leurs amis n’avaient pas pu ? Ces deux questions tendent à tempérer ces 79%. Cela ne veut pas dire que Fortnite n’aurait pas connu le succès, nous n’aurons d’ailleurs jamais la réponse sure à 100% à cette question. Néanmoins, le succès aurait sans nul doute était moindre que l’actuel.

Découvrez  Fortnite : La révolution qui rompt avec l'esport

Mais au fait, combien seraient prêts à payer les joueurs pour acquérir Fortnite ? À cette question, 36.3% des gens ont répondu qu’ils achèteraient Fortnite pour 20€. En analysant toutes les réponses, nous observons qu’en moyenne, les joueurs débourseraient 31.50€ pour obtenir le jeu. Pour vous donner une idée, le prix de PUBG sur Xbox et PC est de 30€ soit sensiblement le même prix que celui que débourseraient en moyenne les personnes interrogées pour Fortnite. On pourrait alors se dire que même si le modèle free to play attire plus de monde, le fait de pouvoir vendre Fortnite directement à 30€ serait une bonne affaire pour Epic Games. Mais alors, pourquoi avoir choisi ce modèle de free to play ?

La version mobile, une première réponse quant à la rentabilité de Fortnite

Le 16 mars dernier, la bêta de la version mobile de Fortnite sortait officiellement. Malgré que les accès soient limités et disponibles seulement sur IOS, le jeu a explosé tout les records en termes de téléchargements. Le jeu est rapidement devenu l’application la plus téléchargée dans plus d’une quarantaine de pays. Le site web Sensor Tower s’est alors intéressé aux revenus générés par les microtransactions de la version mobile de Fortnite. Ces données sont précieuses puisqu’elles sont les premières à nous donner un aperçu de l’argent que peut rapporter Fortnite. Ainsi en bêta et seulement pour la version mobile, Fortnite a rapporté 3.7 millions de dollars dans sa première semaine !

Mais le succès ne s’arrête bien évidemment pas là. À la fin de la période de bêta, le jeu rapportait en moyenne 1 million de dollars par jour. Le record de revenu date du jour de la sortie de la saison 4 où, grâce aux achats de BattlePass, l’application a rapporté 3.5 millions de dollars en un jour. Dès lors, nous avions une idée du succès de Fortnite en termes de rentabilité et donc de modèle économique. Cependant, nous n’en savions pas plus sur le profil des acheteurs. Était-ce quelques personnes qui dépensaient beaucoup ou beaucoup qui dépensaient peu ?

revenus_microtransactions_fortnite_mobile

Fortnite sur mobile rapporte des millions chaque jours (Crédit : Sensor Tower)

Les microtransactions, une véritable mine d’or !

Nous nous sommes donc intéressés à ces fameuses microtransactions. Tout d’abord nous avons demandé aux joueurs, s’ils avaient déjà dépensé de l’argent sur le jeu.  À cette question, 93.6% des interrogés ont répondu avoir déjà dépensé de l’argent sur le jeu. C’est 14.6% de plus que le nombre de personnes étant prêt à payer Fortnite ! Cela veut donc tout simplement dire qu’avec le modèle de free to play, Fortnite réussit à convaincre plus de personnes à dépenser de l’argent que si le jeu était payant et c’est déjà un beau tour de force. Mais cette question demande à être complétée. En effet, plus de joueurs mettant la main à la poche ne veut pas forcément dire plus d’argent pour Epic Games.

C’est pourquoi nous avons posé la question sur la somme dépensée dans les microtransactions par les joueurs. À cette question, 28% des joueurs nous ont répondu avoir dépensé 100€ ou plus. En calculant, la moyenne des dépenses par joueurs est de 55.83€. C’est tout simplement le jackpot pour Epic Games. Grâce aux microtransactions, ils font non seulement dépenser plus de gens mais aussi leur font dépenser plus. Cela peut d’ailleurs se comprendre assez facilement. Le but des microtransactions est de faire payer peu aux joueurs mais plusieurs fois. Ainsi, il devient plus difficile de quantifier la somme totale mise dans le jeu. C’est comme cela que les joueurs finissent par dépenser plus sur le jeu que la valeur qu’ils lui ont accordée. Mais le fait de débourser de petites sommes à plusieurs reprises n’est pas la seule raison pour laquelle les joueurs ont tendance à dépenser plus facilement. En effet, Fortnite joue aussi la carte des achats compulsifs.

Infographie-microtransactions-fortnite

Les microtransactions, un modèle bien plus rentable (Crédit : Esport Insights / Kini)

Les rotations de la boutique, une des raisons du succès de ce modèle ?

Comme vous le savez sûrement, il y a des rotations fréquentes de la boutique sur Fortnite. Le fait que les skins soient disponibles quelques heures/jours a-t-il un impact sur la décision d’achat des joueurs ? À cette question, 65.9% des personnes ont répondu que oui, cela avait déjà joué un rôle.

Découvrez  Let Me Solo Her : Ce combattant nu devenu une légende de Elden Ring

Ici, l’idée est assez simple, un skin vous plaît, il est en boutique, mais vous hésitez à l’acheter pour diverses raisons. S’il n’était pas disponible en durée limitée vous prendriez sûrement le temps de réfléchir et peut être même que vous achèteriez ce skin bien plus tard voire pas du tout. Sur Fortnite, cela n’est « pas possible », si vous laissez passer votre chance, il vous faudra peut-être attendre des mois avant que ce skin fasse son retour. C’est encore plus vrai sachant qu’il sort régulièrement de nouveaux skins. Il y a donc peu de temps pour réfléchir et on est tenté de passer à l’achat. Il arrive d’ailleurs que plusieurs jours plus tard cet achat soit regretté, car il s’agit d’un achat compulsif et non réfléchi. Au vu des résultats, les rotations de la boutique font donc partie intégrante du succès du modèle économique de Fortnite.

En conclusion, ce questionnaire nous a permis de mettre en lumière les principales forces qui ont fait qu’aujourd’hui Fortnite écrase littéralement la concurrence au niveau des Battle Royale. Grâce à la gratuité de son jeu, Epic Games a réussi à attirer des curieux jouant déjà à d’autres Battle Royale mais aussi des gens n’ayant pas les moyens de payer un jeu 30€. Ils ont ensuite réussi à fidéliser les joueurs en jouant la carte de l’aspect communautaire de leur jeu. Ces joueurs ont réalisé des microtransactions motivées par la « faible » valeur dépensée, mais aussi par les rotations de la boutique. C’est comme cela que non seulement, Fortnite a réussi à devenir le Battle Royale numéro un en termes de joueurs mais aussi a devenir extrêmement rentable pour Epic Games.

Vous aimerez lire aussi

1 Commentaire

Fortnite : Fin de la version chinoise - The Pixel Post 2 novembre 2021 - 9 h 00 min

[…] on peut déjà voir là une possible explication. Les micro-transactions sont la clé de voûte des recettes de Fortnite, se couper de telles ressources sur un marché aussi vaste que le marché chinois […]

Reply

Laisse un commentaire

Soutenez nous en vous abonnant à notre newsletter !

Recevez gratuitement nos interviews (et bien plus encore !) directement dans votre boite mail. 

Vous êtes bien abonné(e). Merci !